Sexologie
3 juin 2021 Femmes d'Aujourd'hui

Comment booster sa confiance sexuelle?

Et si prendre son pied était une question de confiance en soi? Une sexologue nous explique comment booster sa confiance sexuelle, pour des rapports libres et épanouis.

En ce qui concerne la sexualité, aucun modèle ne vaut mieux qu’un autre… Mais tous les experts s’accordent à dire qu’être à l’aise avec son corps et ses besoins est essentiel si l’on souhaite avoir une vie intime heureuse. Pour Marie Tapernoux, sexologue dans le Brabant Wallon, avoir confiance en soi est même la clé pour accéder au plaisir: “On croit souvent que pour passer un bon moment au lit, il est nécessaire d’avoir de la pratique et/ou d’être performant. Mais pour prendre son pied, il faut surtout avoir confiance en soi et aimer son corps”, souligne la spécialiste.

Aime ton corps pour donner et prendre du plaisir

Plus on aime son corps, plus on a de chances de prendre du plaisir et d’en donner. Mais faut-il faire des sacrifices pour avoir un corps “idéal” pour autant? Non, forcément, scande la sexologue, qui conseille de miser sur le mouvement “body positive” pour sortir des diktats de la beauté. “Avoir un bon niveau de confiance corporelle ne veut certainement pas dire avoir un corps parfait. Cela veut dire apprendre à s’aimer avec ses atouts et ses complexes, ses particularités… Et ça, c’est tout un travail”. Et de poursuivre: “Notre confiance en nous et en notre sexualité dépend de notre éducation, de nos croyances mais aussi des expériences intimes que nous avons vécues… C’est la raison pour laquelle il est primordial de se pencher sur le sujet”.

Que faire si on est en perte de confiance ?

Tout comme la confiance en soi, la confiance sexuelle peut varier selon les périodes.

C’est aussi OK de vivre des moments de creux, rappelle la sexologue. On ne peut pas constamment être au top! Ce qui est important quand ça arrive, c’est de réfléchir à pourquoi on vit cette baisse de confiance, afin d’identifier ce que l’on peut faire pour se sentir mieux dans sa culotte.

Les 4 conseils de la thérapeute : 

 

1. Arrêter de se focaliser sur ses complexes

“On a toutes des complexes… Le problème, c’est qu’on a tendance à ne voir que ce que l’on n’aime pas chez soi. Mon premier conseil pour booster sa confiance sexuelle est de faire le petit exercice suivant: on se regarde et on liste toutes les choses qu’on aime chez soi, nos atouts physiques. Ensuite, au lieu de passer notre temps à cacher ce qu’on apprécie moins, on va tenter de mettre en avant les atouts qu’on aura identifiés”.

2. Prendre soin de son corps

Pas question ici de passer des heures à faire des squats, histoire d’avoir un fessier bien ferme, ou de passer par la case chirurgie esthétique. L’idée, c’est de se demander “De quoi ai-je besoin pour me sentir bien?”. “Chez certaines femmes, cela pourra être de se faire masser en institut; chez d’autres, cela passera par un bon bain avec des soins, un rendez-vous chez le coiffeur ou une séance de shopping. Peu importe la manière, l’important est de se chouchouter, de prendre soin de son corps afin d’aimer le plus possible notre image”, explique la thérapeute.

3. Se documenter

Autre conseil judicieux de Marie Tapernoux: se documenter sur le corps féminin et le plaisir. “Je conseille à mes patientes de lire des livres ou d’écouter des podcasts qui parlent du corps de la femme, du plaisir féminin, de notre manière de fonctionner, etc. J’aime particulièrement le livre Bien dans ma tête, bien dans ma culotte, qui est rempli de chouettes vérités et de bons conseils”.

4. Dire les choses

Marie Tapernoux, enfin, conseille de ne pas s’imaginer qu’il faut toujours être au top pour passer un moment intime avec son ou sa partenaire.

L’important dans la sexualité, c’est l’échange. On n’a pas à être performant: ce qui prime, c’est l’importance que l’on donnera à l’autre, la place que l’on donnera à son plaisir et au nôtre, le temps qu’on s’accordera.

La spécialiste rappelle de ne pas avoir peur d’exprimer ce que l’on veut mais aussi ce que l’on ne veut pas. “Il faut oser dire les choses! C’est une manière de se respecter et de ne pas faire baisser notre confiance sexuelle”.

Source